📦 Transport gratuit passé 119,99$ (avant tx) 📦 📦 Transport gratuit passé 119,99$ (avant tx) 📦
    array(5) { ["message"]=> string(54) "📦 Transport gratuit passé 119,99$ (avant tx) 📦 " ["custom_urls"]=> array(1) { [0]=> array(1) { ["link"]=> array(3) { ["title"]=> string(19) "Devenir détaillant" ["url"]=> string(71) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/pages/devenir-un-point-de-vente" ["target"]=> string(0) "" } } } ["my_account_url"]=> string(47) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/account" ["cart_url"]=> string(44) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/cart" ["cart_summary_collection"]=> string(12) "266324836412" }
  • Devenir détaillant
  • Mon compte
  • Panier(0)

Dossier huiles essentielles: bébés et enfants

  • 4 Décembre 2023
  • Par Natacha, naturopathe

On sait que les huiles essentielles ont des vertus inestimables pour notre santé, mais elles ne sont pas sans risques. Alors que les huiles végétales, macérâts huileux, beurres végétaux et hydrolats peuvent être utilisés chez les tout-petits sans trop de vigilance, les huiles essentielles demandent plus de précautions. Pourquoi? Parce que ce sont des substances très concentrées (elles contiennent 100% de molécules aromatiques actives) qui peuvent être irritantes et même parfois « toxiques ».

Aussi disponible: Huiles essentielles – petit guide pour la grossesse et l’allaitement

Pourquoi certaines huiles essentielles sont à éviter?

Certaines familles de molécules contenues naturellement dans les huiles essentielles, comme les cétones, phénols et certains monoterpènes peuvent endommager les tissus de d’organes tels que le foie, le cerveau et les reins. 

L’usage interne de ces huiles essentielles (les avaler) est plus risqué que l’usage externe (application sur la peau), mais comme les huiles essentielles mises sur la peau pénètrent quand même dans la circulation sanguine, on préfère carrément les éviter chez les enfants. Le principe de précaution prévaut toujours!

Il faut se rappeler que les enfants ne sont pas des adultes miniatures! Leurs différents organes sont encore en développement et sont plus vulnérables aux substances toxiques que ceux des adultes en bonne santé. Leur peau est aussi plus sensible et plus facilement irritée.

Les huiles essentielles à proscrire

  • angélique vraie (Angelica archangelica)
  • camphrier (Cinnamomum camphora camphoriferum)
  • cannelle écorce (Cinnamomum cassia ou Cinnamomum zeylanicum)
  • cyprès de Provence (Cupressus sempervirens)
  • encens (Boswellia carterii et Boswellia serrata)
  • épinette noire (Picea mariana)
  • eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus)
  • genévrier (Juniperus communis)
  • lavande aspic (Lavandula latifolia)
  • lavande papillon (Lavandula stoechas)
  • lentisque pistachier (Pistacia lentiscus)
  • menthe poivrée* (Mentha piperita)
  • menthe des champs* (Mentha arvensis)
  • menthe verte* (Mentha spicata L.)
  • menthe pouliot* (Mentha pulegium L.)- muscade (Myristica fragrans)

La menthe : tous les types d’huiles essentielles de menthe sont à proscrire avant l’âge de 30 mois car elles peuvent induire un réflexe pharyngé et obstruer la respiration. On ne niaise pas avec ça! Qui plus est, on recommande de les éviter complètement jusqu’à l’âge de 6 ans à cause de leur teneur en molécules de la famille des cétones.

  • myrte verte (Myrtus communis cineoliferum)
  • myrte rouge (Myrtus communis myrtenylacetatiferum)
  • pin douglas (Pseudotsuga menziesii)
  • pin sylvestre (Pinus sylvestris)
  • romarin à verbénone (Rosmarinus officinalis verbenoniferum)
  • romarin à camphre (Rosmarinus officinalis camphoriferum)
  • sauge officinale (Salvia officinalis)
  • tanaisie (Tanacetum annuum)
  • thuya (Thuya occidentalis)
  • thym à thymol (Thymus vulgaris thymoliferum)
  • verge d’or (Solidago canadensis)

*Toutes les autres huiles essentielles qui présentent une certaine toxicité sont à proscrire avant l’âge de 6 ans, et certaines jusqu’à l’âge de 15 ans. Nous verrons plus loin quelles huiles essentielles peuvent être introduites vers l’âge de 6 ans.

Les recommandations par catégories d’âge

Les recommandations suivantes concernent les enfants au développement considéré comme typique et en bonne santé générale. Ce sont des lignes directrices universelles préconisées par les experts en aromathérapie ainsi que les fabricants d’huiles essentielles. Toutefois, chaque enfant étant unique, il se peut qu’une huile essentielle soit irritante chez un et pas chez un autre. Le parent est la personne qui connaît le mieux la peau de son enfant!

Note que certains experts en aromathérapie recommandent des dosages plus élevés que ce qui est mentionné dans ce billet. Les opinions sur ce qui est “permis” ou pas varient grandement d’un·e auteur·trice à l’autre! Nous avons préféré demeurer conservatrices avec des dosages recommandés plutôt bas, d’une part, et des listes d’huiles essentielles qui font généralement l’unanimité, d’autre part.

Les dilutions recommandées sont pour la peau du corps. Comme pour les adultes, on ne dépassera jamais 1% de concentration dans les produits destinés à la peau du visage.

Les bébés de 0 à 3 mois

On recommande d’éviter toutes les huiles essentielles chez les bébés de moins de 3 mois parce qu’elles sont très actives pour un si petit organisme, mais aussi parce que leur odeur très intense affecte l’odorat sensible des poupons. Il est aussi intéressant de savoir que les odeurs corporelles naturelles sont importantes dans le processus d’attachement entre le bébé et les membres de la famille et de l’entourage proche. Éviter d’interférer dans ce processus naturel avec des substances aux parfums très forts est donc tout indiqué.

3 à 12 mois

C’est à ce moment qu’on peut commencer à introduire les huiles essentielles dans les soins de notre enfant, si le bébé est en bonne santé. On utilisera seulement des huiles essentielles douces et bien diluées.

À cet âge, on recommande une dilution de 0,25% à 0,5% d’huiles essentielles dans un support d’huile, de beurre ou de crème avant de les appliquer sur la peau. L’usage d’une balance de précision est très pratique pour bien doser ce type d’ingrédients. Comme les huiles essentielles ne se diluent pas dans l’eau, on doit impérativement les mélanger dans une substance grasse, et non dans du gel d’aloès ou un hydrolat, par exemple. Pour les bébés à la peau particulièrement sensible, on peut mettre les huiles essentielles (diluées) sur la plante des pieds : la peau y est plus tolérante et les huiles essentielles peuvent quand même pénétrer dans la circulation sanguine.

La diffusion est aussi un excellent moyen de profiter des bienfaits des huiles essentielles sur le système respiratoire et le système nerveux du bébé. On utilise la quantité minimum recommandée par le fabricant du diffuseur (3 à 5 gouttes sont souvent suffisantes), on le met en marche pendant 5 à 10 minutes, et on éteint la machine avant que le bébé soit dans la pièce, pour éviter de faire fonctionner le diffuseur en présence de l’enfant.

Les huiles essentielles recommandées

1 à 3 ans

À cet âge, pour l’usage sur la peau, on peut augmenter la concentration d’huiles essentielles à 0,5% à 1%.

On peut aussi augmenter le temps de diffusion à 10 à 15 minutes, avant que l’enfant soit dans la pièce.

En plus des huiles essentielles mentionnées à la tranche d’âge précédente, on peut en introduire de nouvelles.

Les huiles essentielles recommandées

  • citron (Citrus limonum) en diffusion (pas encore d’usage sur la peau)
  • marjolaine à coquilles (Oreganum majorana)
  • orange douce (Citrus sinensis)
  • ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum)

3 à 6 ans

Une dilution de 1% à 2% est appropriée pour les produits pour le corps. On peut diffuser des huiles essentielles douces pendant que l’enfant est dans la pièce, mais en optant pour une diffusion intermittente et non constante (diffuseur en marches 15 minutes, pause de 30 minutes, reprise de la diffusion pendant 15 minutes, etcetera.).

Les huiles essentielles recommandées

*On ne dépasse pas une dilution de 1% pour le géranium rosat et le ylang-ylang pour une application sur la peau, même chez les adultes, en raison de la présence de molécules irritantes pour certaines personnes.

6 à 15 ans

À partir de 6 ou 7 ans, l’enfant commence à être assez avancé dans son développement et possède une plus grande tolérance à un large éventail d’huiles essentielles.

On peut appliquer des huiles essentielles diluées à 2% à 3% sur le corps. On peut suivre les mêmes recommandations de diffusion que chez les adultes, tout en restant vigilant·e. On arrête la diffusion et on aère la pièce si l’enfant tousse ou montre quel signe que ce soit que l’huile essentielle ne lui convient pas.

Les huiles essentielles recommandées

On peut introduire différentes menthes comme la menthe poivrée (Menthe piperita), menthe des champs (Mentha arvensis) et menthe verte (Mentha spicata L.) en usage externe, biens diluées (à raison de 1%).

15 ans et plus

À moins que l’enfant n’ait des problèmes de santé spécifiques (épilepsie, asthme ou toute maladie qui touche le système nerveux, le foie ou les reins) ou la peau très sensible, on peut utiliser les mêmes huiles essentielles et les mêmes dosages que chez les adultes.

Résumé des dilutions recommandées selon l’âge

  • 3 mois à 2 ans : 0,25% à 0,5%
  • 2 à 6 ans : 1 à 2%
  • 6 à 15 ans : 1,5% à 3%

Charte de dilution de Robert Tisserand

Source: Tisserand Institute https://bit.ly/CharteDilution

Important!

Afin de réduire les risques d’allergie ou de réaction cutanée, il est important de faire un test en appliquant une petite quantité de produit contenant une huile essentielle qu’on désire utiliser dans le pli du coude de l’enfant et d’attendre 24 heures pour s’assurer qu’il n’y a pas d’effet négatif sur la peau. Il serait dommage de badigeonner son bébé de la tête aux pieds d’huile à massage à la lavande pour se rendre compte qu’elle ne lui convient pas!

Les listes d’huiles essentielles citées ci-haut ne sont pas exhaustives (il existe plusieurs centaines d’huiles essentielles sur le marché; difficile d’en faire le tour!). On recommande de bien se renseigner avant d’utiliser une variété qui n’est pas nommée ici.

On recommande aussi de consulter un·e aromathérapeute diplômé·e pour l’usage thérapeutique des huiles essentielles chez les enfants à besoins particuliers ou touchés par des problématiques de santé.

De plus, il est doublement important de vérifier qu’on a la bonne huile essentielle en sa possession quand on les utilise chez les enfants. Il faut absolument vérifier le nom botanique (ou le nom latin) de l’huile essentielle. Par exemple, l’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) est bien toléré par les enfants de 6 ans et plus, alors que l’huile essentielle d’eucalyptus globuleux (Eucalyptus globulus) est réservée aux adultes. Dans ce cas-ci, l’appellation “huile essentielle d’eucalyptus” n’est pas assez précise pour s’assurer d’avoir les bons résultats et une utilisation sans danger!

Les huiles essentielles sont des substances merveilleuses aux propriétés thérapeutiques exceptionnelles, mais on doit les utiliser de façon consciente et responsable. On peut parfois avoir tendance à les diffuser ou les appliquer sur notre corps pour profiter de leur parfum, mais en plus de leur odeur, les huiles essentielles sont très actives!

On peut tirer une dernière conclusion de toutes ces recommandations : l’usage des huiles essentielles chez les bébés et les enfants doit être motivé par un besoin réel.

Des p’tites recettes? Ben quin!

Brume d’oreiller relaxante pour enfants et bébés

Brume d’oreiller relaxante pour enfants et bébés

Une brume d’oreiller délicatement chargée d’huiles essentielles relaxantes et invitant au sommeil à ajouter à la routine du dodo dans les moments un peu plus lourds en émotions! Elle peut aussi être utilisée comme parfum d’ambiance ou comme eau de linge. On relaxe, partout.

  • Préparation 5 minutes
  • Conservation 6 à 12 mois
  • Rendement 100 ml
Voir la recette
Onguent décongestionnant pour bébés et enfants

Onguent décongestionnant pour bébés et enfants

Cette recette d’onguent décongestionnant pour bébés et enfants à base de 3 ingrédients aide toujours ma cocotte en hiver et est littéralement salutaire pour soutenir le dégagement des voies respiratoires de tout creton·ne. De plus, il sent littéralement LE BONBON.

– Audrey

  • Préparation 20 min
  • Conservation 6 mois et +
  • Rendement 125 ml
Voir la recette
Roll-on relaxation pour enfants et bébés

Roll-on relaxation pour enfants et bébés

Cette délicate synergie invite au calme et à la relaxation. À base d’huiles essentielles douces, elle est adaptée aux tout-petits et aux enfants! Le format roll-on permet aux plus grand·es de le traîner et de l’avoir avec eux en tout temps. Parce que le lâcher-prise n’est pas exclusif aux adultes, et que d’aider les enfants à développer de beaux réflexes en la matière, on aime ça.

  • Préparation 5 minutes
  • Conservation 6 à 12 mois
  • Rendement environ 10 ml
Voir la recette
Huile à massage maison pour apaiser nos tout-petits… ZZzzzzzz…

Huile à massage maison pour apaiser nos tout-petits… ZZzzzzzz…

Je ne suis sans doute pas le seul parent sur Terre à m’être un jour dit: « Ciel, mais d’où sort l’expression “dormir comme un bébé”?! ». Quelle ironie! Mais savais-tu que le massage peut aider à faire baisser le niveau de stress et à calmer avant le dodo? Oui, oui! Voici donc comment concocter toi-même une huile à massage ultra-méga apaisante.

– Estelle xx

  • Préparation 10 min
  • Conservation 6-12 mois
  • Rendement 50 ml
Voir la recette