🛍️ Ramassage gratuit au centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos) 🛍️ Ramassage gratuit au centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos)
    array(5) { ["message"]=> string(135) "🛍️ Ramassage gratuit au centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos)" ["custom_urls"]=> array(1) { [0]=> array(1) { ["link"]=> array(3) { ["title"]=> string(19) "Devenir détaillant" ["url"]=> string(71) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/pages/devenir-un-point-de-vente" ["target"]=> string(0) "" } } } ["my_account_url"]=> string(47) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/account" ["cart_url"]=> string(44) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/cart" ["cart_summary_collection"]=> string(12) "266324836412" }
  • Devenir détaillant
  • Mon compte
  • Panier(0)

Notre histoire

Les Trappeuses: les débuts de notre aventure

Notre aventure a débuté en 2014.

À l’époque, on a fondé un blogue: Les Trappeuses.

… On pourrait plutôt dire qu’on a créé un monstre, parce qu’on était très loin de se douter de l’engouement que ce projet allait engendrer. Les gens étaient là, réceptifs et actifs, et toute une communauté a pris forme quasi instantanément, à notre plus grande surprise. On jasait de plein de choses entourant l’écoresponsabilité, mais notre sujet de prédilection était (et est toujours) les recettes de cosmétiques et de produits ménagers maison.

Rapidement, notre petit projet bénévole est devenu plus grand que nous et nous occupait de plus en plus.

En 2017, on a fait face à une croisée des chemins: arrêter le blogue… ou laisser nos emplois respectifs, sauter dans le vide et transformer notre passe-temps en entreprise.

2018: la naissance des Mauvaises Herbes

2018 fut une année charnière: on a ouvert notre boutique en ligne, Les Mauvaises Herbes, qui se spécialise dans la vente d’ingrédients et d’accessoires dédiés à la fabrication de cosmétiques et de produits ménagers maison.

L’idée était de diriger notre lectorat vers notre boutique pour qu’il puisse se procurer tout le nécessaire à la réalisation de nos recettes en un seul endroit. Ça nous était demandé sans cesse depuis les débuts du blogue.

Quelques mois après le lancement de la boutique en ligne, on publiait notre premier livre, À fleur de pots. À ce jour, il s’est vendu à plus de 30 000 exemplaires. Surpris·e? Nous aussi.

Depuis, notre offre s’est élargie et on propose maintenant du prêt à fabriquer, des produits finis, des ateliers en ligne, des accessoires zéro déchet… des semences, même!

2019: la matérialisation d’un rêve

En 2019, on a ouvert une boutique pignon sur rue à Montréal, grâce à une campagne de sociofinancement qui a atteint des records, avec 508% de notre objectif de départ. Cette campagne fulgurante demeure gravée dans mes nos mémoires comme les quelques heures (oui, oui) les plus intenses de notre vie.

Un début dans l’entrepreneuriat sous le thème de l’incertitude

3 mois après l’ouverture de notre pignon sur rue… la pandémie frappe.

Disons que les deux dernières années ont pour thème l’adaptation aux changements, ce qui est le cas de tout le monde. Mais on continue!

2021: deux nouveaux livres

Malgré la tourmente pandémique, nous avons travaillé fort sur une réédition de notre premier livre À fleur de pots: cosmétiques maison simples et sur un deuxième livre, Remue-ménage: produits ménagers maison.

L’aventure continue

On se retrouve donc aujourd’hui, près de 4 ans plus tard, avec une entreprise qui engage maintenant une vingtaine de belles humaines.

Y’a pas à dire, malgré les bourrasques et les tempêtes, notre entreprise porte bien nom: elle pousse comme de la mauvaise herbe!

Les femmes derrière l’entreprise

Mariane Gaudreau - Les Mauvaises Herbes

Mariane

Mariane a grandi dans le petit village de Cacouna. En 2012, elle a entamé des études de 3e cycle en archéologie. Elle se passionne pour la recherche collaborative qui vise à intégrer les sciences autochtones et occidentales dans le but de produire des connaissances plus riches et diversifiées. Son parcours académique l’a amenée à découvrir la grande richesse des plantes médicinales. Depuis, elle en mange (littéralement)! Sa préoccupation pour la pérennité de l’environnement la pousse à adopter un mode de vie plus en accord avec ses valeurs, soit un mélange de pratiques zéro déchet et d’alimentation végétalienne.

Audrey Woods - Les Mauvaises Herbes

Audrey

Originaire de Sainte-Rose, Audrey s’émerveille devant tout ce qu’offre la nature. Sa maîtrise en anthropologie et son travail en archéologie, en plus de lui faire découvrir la voracité des mouches de la forêt boréale, lui ont permis d’apprivoiser différentes connaissances autochtones et européennes ancestrales. Ses expériences l’ont menée à développer un fort intérêt pour le fait main. Audrey aime développer de nouvelles recettes (particulièrement les antimoustiques): son intérêt pour les plantes médicinales et les huiles essentielles ne cesse de grandir. Sans rejeter la médecine conventionnelle, elle adore apprendre et profiter des propriétés guérissantes des plantes.

Marie Beaupré - Les Mauvaises Herbes

Marie

Après avoir enchaîné les déménagements, Marie est retournée vivre dans sa région natale, les Cantons-de-l’Est. Détentrice d’un baccalauréat en écologie et amante de la nature depuis toujours, elle a bifurqué vers le monde communautaire, où elle a œuvré quelques années avant de se lancer dans l’entrepreneuriat. Passionnée de recherche de solutions, et « pas arrêtable », Marie est une enthousiaste convaincue qu’elle peut tout faire elle-même dans toutes les sphères de sa vie, ce qui facilite sa transition vers un mode de vie plus simple et écologique. Maman de deux enfants, elle souhaite leur léguer cette passion pour la nature et un espoir en l’avenir

Et toute notre magnifique équipe de belles humaines, sans qui tout ceci ne serait pas possible. Pour en savoir plus sur elles, c’est par ici 🙂

Équipe - Les Mauvaises Herbes
Photos : Jacinthe Morin