Nettoyant pour tapis de yoga à la fleur d’oranger
Nettoyant pour tapis de yoga à la fleur d’oranger
Photo: Jacinthe Morin

Nettoyant pour tapis de yoga à la fleur d’oranger

Tu pratiques le yoga, à chaque jour ou de façon ponctuelle? Un bon entretien de ton tapis est nécessaire… plus que tu ne le crois! Comme on y frotte nos pieds nus et qu’on y laisse sa sueur, on doit nettoyer notre tapis pour contrer la prolifération de bactéries et de champignons (mium). Il sera propre et tu prolongeras sa durée de vie. Yé!

  • Préparation 5 min
  • Conservation jusqu'à 12 mois
  • Rendement 100 ml
Imprimer cette recette

Ingrédients

Sélectionner tout
Avant de te faire aller l'DIY, prends quelques minutes pour consulter les instructions de nettoyage fournies avec ton tapis. Certains matériaux, comme le liège, ne peuvent pas être nettoyés avec des liquides. Ce serait plate d'abîmer ton beau tapis neuf!

Marche à suivre

1. Dans la bouteille, verser d’abord l’alcool, puis ajouter les huiles essentielles.

2. Bien mélanger pour permettre aux huiles essentielles de se disperser dans l’alcool.

3. Ajouter l’hydrolat et, si désiré, l’extrait de pépin de pamplemousse (si c’est ce que tu as choisi pour cette recette).

4. Mélanger et remplir le reste de la bouteille avec l’eau bouillie et refroidie.

On l'utilise comment?

Agiter avant chaque utilisation et vaporiser directement sur le tapis. Essuyer avec un linge ou laisser sécher à l’air libre. Si le tapis est sale ou plein de sueur (allô, yoga chaud!), on commence par bien l’essuyer avant d’y vaporiser le nettoyant.

En règle générale, on recommande de nettoyer son tapis une fois par mois avec de l’eau savonneuse et d’utiliser un vaporisateur nettoyant après chaque usage.

Bonne pratique! On inspire, on expire!

Magasiner

Viens voir nos produits

Foire aux questions

On va s’le dire, il existe peu de désinfectants aussi efficaces et accessibles que l’alcool isopropylique. Mais attention: la concentration en alcool dans cette recette n’est pas assez forte pour éliminer le coronavirus (ce qui requiert une concentration totale d’alcool se situant entre 60 et 80%). On garde son tapis pour soi!

Pour accentuer le pouvoir antiseptique de notre nettoyant, on ajoute des huiles essentielles choisies avec soin. Toutes les huiles essentielles ont des propriétés antiseptiques puisqu’elles sont, en quelque sorte, le système immunitaire des plantes desquelles elles sont extraites. On peut donc utiliser celles qu’on préfère. Toutefois, on recommande d’utiliser au moins une huile essentielle antifongique, comme le palmarosa, le tea tree, la lavande aspic, le géranium rosat ou la verveine des Indes.

On peut aussi en profiter pour choisir des huiles essentielles dotées de certaines propriétés thérapeutiques (physiques ou mentales) pour bénéficier de leur effet après notre séance de yoga.

Si tu es très sensible aux odeurs ou que tu préfères ne pas utiliser d’huiles essentielles, tu peux utiliser de l’extrait de pépin de pamplemousse, qui est antibactérien et antifongique. On l’utilise en même quantité, soit 1 ml ou l’équivalent d’une pipette bien pleine.

Nous avons choisi l’huile essentielle de palmarosa pour son effet antibactérien et antifongique, mais aussi pour son léger effet tonifiant. On l’a combinée au petitgrain bigarade pour son effet relaxant et régulateur des fonctions cardiaques, respiratoires et nerveuses.

0 0 votes
ÉVALUATIONS
0 commentaires
Inline Feedbacks
View all comments