🛍️ Ramassage gratuit au centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos) 🛍️ Ramassage gratuit au centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos)
    array(5) { ["message"]=> string(135) "🛍️ Ramassage gratuit au centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos)" ["custom_urls"]=> array(1) { [0]=> array(1) { ["link"]=> array(3) { ["title"]=> string(19) "Devenir détaillant" ["url"]=> string(71) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/pages/devenir-un-point-de-vente" ["target"]=> string(0) "" } } } ["my_account_url"]=> string(47) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/account" ["cart_url"]=> string(44) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/cart" ["cart_summary_collection"]=> string(12) "266324836412" }
  • Devenir détaillant
  • Mon compte
  • Panier(0)

Introduction à la fabrication d’écran solaire DIY

  • 10 juin 2020
  • Par Les Mauvaises Herbes
Photo: Jacinthe Morin

Avis de non-responsabilité

N’utilise PAS d’écran solaire fait maison à moins que tu ne sois 100 % à l’aise avec l’idée. C’est ton choix et tu es responsable de ta propre sécurité. Bien que nous utilisions avec succès nos recettes depuis plusieurs années sur nous, nos ami.e.s et les membres de nos familles, aucun test n’a été fait en laboratoire pour valider leur efficacité. Les crèmes et beurres solaires maison n’offrent aucune garantie de protection, puisque la méthode de fabrication et d’entreposage peut réduire l’efficacité du filtre minéral. On ne contrôle pas comment tu fabriques tes propres produits. De plus, selon certaines études, l’oxyde de zinc pourrait s’agglomérer et faire en sorte que la protection soit inégale au sein du produit. Cela ne se voit pas à l’œil nu. La meilleure protection solaire reste l’évitement : nous vous recommandons de ne pas vous exposer au soleil entre 11 h et 15 h, de porter des vêtements longs et un chapeau, d’appliquer le produit aux deux heures ET après chaque baignade ou effort physique. Teste aussi le produit sur une petite partie de la peau avant de l’appliquer sur tout ton corps.

Pour mieux comprendre tous les facteurs impliqués dans la fabrication d’écran solaire maison et te faire ta propre idée, nous t’invitons fortement à lire notre article Fabriquer sa protection solaire maison… une bonne idée?

Dernière mise à jour: 14 juillet 2020

Dans le top 10 des choses qu’on n’aurait jamais imaginé faire un jour, fabriquer notre propre écran solaire aurait probablement été en tête de liste, suivi de près par « gravir le Kilimanjaro ». Il y a quelques années, jamais on n’aurait cru qu’il était possible d’en fabriquer à la maison. La raison réside surtout dans le fait que tout ce qui entoure la « crème solaire » en général est assez mystérieux pour le commun des mortels. Comment fonctionne-t-elle? Quels ingrédients protègent du soleil? Qu’est-ce qu’un FPS? Quelle est la différence entre un rayon UVA et UVB? Pourquoi certains écrans solaires laissent un film blanc sur la peau alors que d’autres non?

Après être tombée sur une recette dans un ebook sur le web, on s’est rendu compte qu’on avait déjà tous les ingrédients pour fabriquer notre propre écran solaire. Avant de faire une cobaye de nous-mêmes, on s’est plongées dans des recherches afin de répondre aux dizaines de questions qui nous traversaient l’esprit (notamment, celles mentionnées ci-haut).

Laisse-nous te présenter le fruit de nos recherches avant de te présenter nos recettes. En espérant t’aiguiller à devenir de meilleurs consommateurs et utilisateurs d’écran solaire (maison ou non!).

Les rayons UV, ça mange quoi en hiver?

UVA

Les rayons UVA endommagent la peau et provoquent son vieillissement prématuré (ex. : rides, taches brunes, perte d’élasticité). Ils peuvent également endommager l’ADN de ses cellules. S’y exposer augmente les risques de cancer de la peau.

UVB

Les rayons UVB endommagement l’ADN des cellules et sont les principaux responsables des coups de soleil ainsi que des cancers de la peau.

Le plus important à retenir est que et les rayons UVA, et les rayons UVB participent au développement du cancer de la peau.

L’argument « ouain mais moi j’brûle pas » ne fonctionne pas!

La morale de cette histoire? On doit appliquer un écran solaire à large spectre, c’est-à-dire qui protège contre les UVA et les UVB. Assure-toi que ce soit bien inscrit sur le contenant! Comme ce sont les UVB qui causent les brûlures, certains fabricants vont privilégier les ingrédients qui protègent des UVB principalement.

Comment se protéger du soleil?

1. Les suggestions plates
  • Éviter de s’exposer au soleil de façon prolongée entre 11h-15h.
  • Favoriser l’ombre.
  • Porter des vêtements longs.
  • Porter un chapeau.
  • Porter des lunettes soleil avec protection UV.
2. L’écran solaire

Pas que ce soit particulièrement le fun d’appliquer un écran solaire, mais c’est toujours moins pire que de rester à l’ombre, s’empêcher d’aller aux glissades d’eau ou porter des vêtements longs tout l’été, tsé!

BONUS: les écrans solaire physiques n’ont pas un fini collant et odorant comme les écrans chimique.

Écran solaire chimique, minéral… j’comprends rien!

Il existe deux types de filtres solaires pour protéger la peau du soleil: le filtre chimique et le filtre physique (minéral).

Filtre chimique

Le filtre chimique est formulé en laboratoire. Il pénètre la peau et assurent une protection contre les rayons UV en les absorbant. Ce qui veut dire qu’un filtre chimique fonctionne de l’intérieur, d’où l’importance d’en faire l’application 2o minutes avant l’exposition au soleil.

Comme ces filtres pénètrent la peau, certaines peaux sensibles ne les tolèrent pas et provoquent des réactions cutanées (dans ce cas on conseille souvent les crèmes solaires physiques).

Les écrans à filtre chimique sont les plus répandus sur le marché, car elles sont beaucoup moins coûteuses à fabriquer, d’où leur prix plus bas. Ils sont souvent composés de plusieurs ingrédients afin d’offrir une protection à large spectre.

Parmi les filtres chimiques utilisés on compte:

  • l’avobenzone
  • le retinyl palmitate
  • l’octisalate
  • l’oxybenzone/benzophénone (peut causer des dermatites et de la photoallergie)
  • l’octocrylene
  • l’octinoxate
  • le mexoryl (valeur sûre selon le Pharmachien)
  • le tinosorb (valeur sûre selon le Pharmachien)

Le filtre physique

Les filtres physiques sont fabriqués à l’aide de poudres minérales (oxyde de zinc et/ou dioxyde de titane). Ces ingrédients demeurent à la surface de la peau et agissent comme une barrière en faisant refléter les rayons et en les empêchant de pénétrer la peau.

L’oxyde de zinc est le seul minéral à offrir une protection à large spectre, c’est-à-dire contre les rayons UVA et UVB. Contrairement aux crèmes chimiques qui pénètrent la peau, les crèmes minérales sans nanoparticule sont reconnues pour laisser un léger film blanc sur la peau après l’application. Elles sont aussi recommandées pour bébés et enfants car ils sont plus adaptées aux peaux sensibles. Ici, on utilise les écrans physiques depuis plusieurs années maintenant, et ce, sur toute la famille. Un vrai coup de coeur!

Parmi les filtres minéraux, on compte:

  • l’oxyde de zinc
  • le dioxyde de titane

« Les écrans solaires chimiques sont-ils sécuritaires? »

Si tu doutes de l’innocuité de certains ingrédients sur le long terme, dis-toi qu’ils sont tout de même plus sécuritaires que de ne rien appliquer sur la peau! Sans partir en peur, on ne peut cacher que dans les dernières années, des dermatologues et chercheurs ont soulevé des inquiétudes au sujet de certains filtres solaires chimiques comme le retinyl palmitate, l’oxybenzone et l’octinoxate. Certains ingrédients sont accusés de perturber les fonctions hormonales ou endocriniennes du corps, alors que d’autres sont suspectés de contribuer au développement du cancer de la peau. Les études sont encore peu nombreuses et controversées. À l’heure actuelle, on ne peut pas confirmer hors de tout doute ces accusations.

Si tu n’es pas certain.es de la qualité de ta crème solaire ou de ses ingrédients, fais une petite recherche dans le guide en ligne des crèmes solaires du Environmental Working Group (EWG).

« Et la santé des milieux marins dans tout ça? »

Si les filtres chimiques ne sont peut-être pas nuisibles pour la santé humaine, leur innocuité sur les milieux marins est une toute autre histoire! Les filtres chimiques, composés de nanoparticules, sont déversés dans les milieux marins via les canalisations (oui, oui, quand on se lave, ce qui coule dans le drain se ramasse dans les cours d’eau) et les hordes de baigneurs et sont ultimement absorbés par les coraux. L’oxybenzone et l’octinoxate sont particulièrement pointés du doigt. Ces produits affectent la reproduction et la croissance des coraux et contribuent à leur blanchiment. Le blanchiment des coraux est un énorme problème à ne pas ignorer ni sous-estimer. Sans équilibre aquatique, il n’y a pas d’équilibre terrestre. Certains endroits comme Hawaï ont même déposé des projets de loi pour bannir les écrans solaires contenant des ingrédients toxiques pour la vie aquatique.

À l’heure actuelle, seuls les filtres physiques sans nanoparticules sont considérés sécuritaires pour les milieux marins. Il est recommandé d’utiliser non seulement des écrans solaires physiques à base d’oxyde de zinc et/ou de dioxyde de titane, mais de n’utiliser que ceux qui sont fabriqués à partir de molécules entières (donc identifiés sans nanoparticule). Certaines marques commerciales utilisent des nanoparticules pour enrayer le filme blanc que laisse sur la peau les filtres physiques.

« Qu’en est-il des huiles végétales qui offrent un FPS naturel? »

Certaines huiles sont réputées pour posséder un FPS naturel, comme l’huile de graines de carottes, l’huile de pépins de framboises, l’huile de germes de blé, par exemple. Le hic, c’est que peu ou pas d’études ont été faites pour démontrer leur réelle efficacité. Si elles semblent protéger contre les UVB (donc contre les coups de soleil), il est impossible de savoir à l’heure actuelle si elles protègent aussi contre les UVA. On ne peut donc pas savoir si elles offrent une protection à large spectre (ce qui est essentiel!).

Notre position: On aime les utiliser dans des sérum, crèmes ou beurres qui de toute façon n’auraient pas eu de protection solaire. Ça leur donne un petit plus! Because, why not. Mais on ne les utilise jamais seules comme écran solaire. On peut toutefois les utiliser dans un écran solaire en complément à l’oxyde de zinc. Mais attention, les FPS ne s’additionne pas. Si votre écran solaire à l’oxyde de zinc possède un FPS estimé de 20 et que vous lui mettez de l’huile de pépins de framboises (FPS supposé de 30), vous n’obtiendrez pas un FPS de 50. Ça ne fonctionne pas comme ça.

Le FPS, c’est quoi et ça marche comment?

Le FPS (facteur de protection solaire) est un indice qui permet d’estimer la protection qu’offre un écran solaire. Ce qui veut dire que d’une personne à l’autre, la protection qu’offre un certain FPS peut changer. On s’explique.

Un FPS indique deux choses: le temps de protection d’un écran solaire (varie d’une personne à l’autre) et le pourcentage de rayons UV contre lesquels un écran vous protège.

 

Le temps d’exposition

FPS 8, 15, 20, 30… Le chiffre qui accompagne l’acronyme représente le rapport entre le temps d’exposition et le temps requis pour que les rayons ultraviolets produisent un coup de soleil, sans et avec écran solaire. Ce qui signifie qu’un écran solaire FPS 20 te permet de t’exposer au soleil 20 fois plus longtemps que si tu n’en avait pas appliqué. Par exemple, si ta peau crame après 10 minutes, elle serait protégée 200 minutes (10 x 20) avec un FPS 20.

Attention: Même si, selon le calcul, un FPS te permettrait d’être protégée au delà de deux heures, il est toujours recommandé de réappliquer un écran solaire à toutes les deux heures, car la sueur et le frottement peuvent en réduire l’efficacité.

Le % de UV filtrés

Le FPS donne aussi de l’information sur le pourcentage de rayons UV contre lequel l’écran te protège.

Un FPS 15 protègerait contre 93% des rayons ultraviolets; un FPS 30 contre 97%; un FPS 55 contre 98%. Au final, il y a peu de différences entre un facteur 30 et 55 si ce qu’on recherche c’est la protection contre les ultraviolets et non la longueur du temps d’exposition.

Eh voilà! Maintenant que tu en connais un peu plus sur le comment du pourquoi des écrans solaires, à toi de jouer!

Découvre nos recettes

Écran solaire soyeux à l’huile de chanvre et au beurre de mangue

Écran solaire soyeux à l’huile de chanvre et au beurre de mangue

Une recette d’écran solaire minéral nourrissant, au fini onctueux et léger qui met en valeur deux joyaux de la nature: l’huile de chanvre et le beurre de mangue! Cet écran solaire contient 20% d’oxyde de zinc, comme la majorité des écrans solaires minéraux (aussi appelés écrans solaires physiques) sur le marché.

  • Préparation 20 min
  • Conservation 12 mois (au frigo)
  • Rendement 225 ml
Voir la recette
Écran solaire pour peaux noires et foncées

Écran solaire pour peaux noires et foncées

Les écrans solaires minéraux sont bien connus pour laisser sur la peau un léger film blanc. Or, un film blanc peut donner à une peau noire ou foncée une teinte grisâtre bien peu intéressante…

Suivant les conseils d’Élodie, nous avons adapté notre recette d’écran solaire originale afin qu’elle convienne aux peaux noires et aux peaux foncées. Le secret? Les oxydes de fer!

  • Préparation 20 min
  • Conservation 12 mois
  • Rendement 125 ml
Voir la recette

Références

Le Pharmachien

Chasing Corals

National Geographic

CNN

Environmental Working Group