Les Trappeuses disparaissent : les raisons de ce changement

  • 19 février 2022
  • Par Les Mauvaises Herbes

On t’annonce une grosse nouvelle.

Une nouvelle qui découle d’une longue réflexion et qui nous a fait passer par toute une panoplie d’émotions au cours des derniers mois. Si tu nous suis sur les réseaux sociaux, tu en as peut-être vu passer des bribes, mais là, ça approche, ça s’en vient vraiment. Depuis maintenant 3 ans, Les Trappeuses (notre blogue) coexiste avec les Mauvaises Herbes (notre boutique). Les Trappeuses, c’est Marie, Audrey et Mariane, il y a 7 ans, qui décident de tenir un blogue écolo et léger dans lequel on partage nos expériences incongrues de beurre de pinotte dans face et de gruau capillaire. C’est le nom qui a donné naissance à notre projet et à travers lequel notre communauté nous a connues. Tu l’as apprivoisé et adopté au fil du temps. C’est le nom que tu nous donnes quand tu nous croises dans la rue. C’est aussi la raison pour laquelle quelques chasseur·euse·s nous ont contactées par erreur, mais ça, c’est une autre histoire! Les Mauvaises Herbes se sont tranquillement immiscées entre les craques, parce c’est exactement ça que ça fait, des mauvaises herbes. Les Mauvaises Herbes, oui, c’est le nom de notre boutique, mais c’est aussi (et surtout?) un mode de vie. Un mode de vie un peu rebelle, un peu à contre-courant. Un mode de vie qui dérange, parfois, comme les pissenlits, retentissants de leur jaune éclatant sur les pelouses vertes. Mais c’est un mode de vie plein de sens et enraciné, en lequel on croit fermement. Plus vert, plus sensé, plus durable.

Un nom qui a commencé à prendre sa place

Les Mauvaises Herbes… Tout doucement, l’équipe et notre clientèle ont commencé à s’approprier ce nom, ce concept, ce mode de vie. On a commencé à t’entendre proclamer que tu étais, toi aussi, une « mauvaise herbe ». Cette mouvance est venue donner tellement de sens à notre projet qui lui, soudainement, n’était plus seulement celui de Marie, Audrey et Mariane. Les Mauvaises Herbes, c’était devenu nous toutes et tous. Une entreprise, un projet, c’est une entité vivante. Ça évolue, ça change et ça s’adapte en fonction de ses expériences, de ses relations, d’événements extérieurs et imprévisibles. Quand on mène une entreprise, c’est comme un voyage en bateau. On doit se laisser porter par la vague. Parfois, les courants nous font dériver ailleurs, à des endroits insoupçonnés, inconnus… et magnifiques.

Les Trappeuses… ce n’est plus nous!

Depuis quelque temps, on ne ressent plus l’attachement qu’on avait, jadis, pour le nom « Les Trappeuses ». À vrai dire, ça fait longtemps qu’on n’incarne plus ce nom. Tout comme toi, on s’identifie aux mauvaises herbes qui tentent chaque jour, bien entourées, de changer le monde, un cœur et une craque de trottoir à la fois (haha).

Nous fusionnons. C’est officiel!

On a donc pris la décision de fusionner les deux entités et de dire au revoir aux Trappeuses, ce nom qui nous a ouvert de si grandes portes. Il n’était plus logique pour nous de garder ces deux projets distincts: on souhaite que le blogue et la boutique puissent vivre sous le même toit et travaillent de concert en une seule mission. On reste toutes les trois à la tête de ce beau projet, le gouvernail bien en mains!

Un vent de changement

Au fil des prochaines semaines, tu verras plusieurs changements s’opérer graduellement sur nos plateformes en ligne, nos sites web, notre identité visuelle. Un beau vent de changement qui fait du bien, un changement organique qui s’est opéré tout naturellement et en accord avec notre essence. Sur ce, Les Trappeuses disparaissent peut-être, mais Marie, Audrey et Mariane sont encore là et continuent de piloter ce beau projet qu’est devenu les Mauvaises Herbes. Merci de ton temps, belle pousse! On espère que comme nous, tu as hâte de voir ce qui s’en vient. En attendant, on peut dire que Les Trappeuses… mangent maintenant les pissenlits par la racine, bahahaha! La pognes-tu? Tu vois, on demeure les mêmes. Infatigables en matière d’excellents jeux de mots.

Audrey, Mariane et Marie xxx

P.S.: Oui, toutes nos recettes seront encore accessibles, mais elles ne seront plus sur lestrappeus.es. Elles se trouveront sur le site web des Mauvaises Herbes. Ne t’inquiète pas, on mettra en place plein (pour ne pas dire des tonnes!) de redirections et tu n’auras aucun problème à retrouver tes recettes favorites.