📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos) 🛍️ Ramassage gratuit à notre centre d'expédition 📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos) 🛍️ Ramassage gratuit à notre centre d'expédition
    array(5) { ["message"]=> string(141) "📦 Transport carboneutre gratuit passé 119,99$ d'achat (avant tx + après promos) 🛍️ Ramassage gratuit à notre centre d'expédition " ["custom_urls"]=> array(1) { [0]=> array(1) { ["link"]=> array(3) { ["title"]=> string(19) "Devenir détaillant" ["url"]=> string(71) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/pages/devenir-un-point-de-vente" ["target"]=> string(0) "" } } } ["my_account_url"]=> string(47) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/account" ["cart_url"]=> string(44) "https://boutique.lesmauvaisesherbes.com/cart" ["cart_summary_collection"]=> string(12) "166293569596" }
  • Devenir détaillant
  • Mon compte
  • Panier(0)

Fabriquer ses chandelles maison – guide de départ

  • 23 octobre 2020
  • Par Les Mauvaises Herbes

Fabriquer ses propres chandelles à la cire de soya… avec des mèches en bois crépitantes par-dessus le marché, ça peut sembler intimidant.

On t’invite à t’enlever de la tête cette impression TOUT. DE. SUITE.

Tu es capable de te préparer un Kraft Dinner? Tu es à la hauteur de la situation et tu sauras fabriquer nos chandelles DIY. Sans blague.

bougies
Photo : Jacinthe Morin

On te propose dans ce billet une méthode fool proof, sans thermomètre, sans fla-fla et HYPER EFFICACE.

Tu auras simplement besoin:

  • d’une balance numérique (si tu utilises des huiles essentielles, avec précision de 0,1 g minimum)
  • d’une calculatrice ou d’un crayon si tu es plus de la vieille école quand vient le temps de faire des multiplications
  • d’un bain-marie
  • de quelques ingrédients simples et de base
  • de petits contenants cutes et d’un peu de temps.

Comme tu le sais, nous avons tout ce qu’il te faut pour fabriquer tes bougies sur notre boutique en ligne et à notre pignon sur rue, et nous avons même développé un ensemble de fabrication de bougies dans lequel tu auras tout le nécessaire pour faire 3 bougies de 125 ml, le tout préportionné, sans surplus et sans flafla! Si la fabrication n’est pas ton fort, on offre aussi de jolies bougies, toute prête à l’emploi. De quoi embaumer l’air d’un doux parfum et te donner encore plus envie de te mettre toi-même à la fabrication d’un tel petit miracle!

Des petites flammes qui nous accompagnent depuis longtemps

Les « chandelles » font partie de l’histoire humaine. Des lampes à l’huile aux bougies de cire, elles étaient d’abord utilitaires : une source de lumière. Maintenant, on les utilise plutôt pour l’ambiance, le réconfort qu’elles apportent, le rituel et la célébration.

Un bon bain chaud accompagné d’une chandelle maison crépitante (un peu comme ton petit feu de foyer personnel) et d’un bon latté lunaire, une fois de temps en temps, ça réchauffe le cœur.

En ces temps de pandémie, on trouve que ça fait du bien d’ajouter une petite touche de chaleur à nos journées encabanées… encore plus avec l’hiver qui est à nos portes!

Faque tant qu’à se réchauffer le cœur à coup de chandelles, on te propose de faire les tiennes maison, personnalisées, à base d’ingrédients simples et naturels… plutôt que d’opter pour une version de pharmacie à l’odeur tenace d’on-sait-pas-trop-quoi.

Photo: Jacinthe Morin

Les différents types de cire

Quand vient le temps de choisir le type de cire pour faire ses chandelles, c’est pas le choix qui manque sur le marché : cire de soya, cire d’abeille, paraffine, cire de carnauba, cire de candelilla, etc.

Est-ce qu’il y en a une meilleure qu’une autreen ce qui concerne la santé? Pas vraiment.

Dès qu’il est question de brûler quelque chose, faut pas s’attendre à ce que ce soit vraiment bénéfique. Soyons réalistes.

Est-ce que les chandelles sont dangereuses pour notre santé? L’impact de la fumée de chandelle dans un lieu bien ventilé n’aura probablement pas plus d’impact que la pollution atmosphérique ambiante. Donc non, il n’y a pas vraiment d’impact négatif sur la santé. Sans compter que l’effet positif sur le moral, lui, n’est pas négligeable!

C’est plutôt le côté éthique et environnemental qu’il faut évaluer pour faire notre choix.

Nous avons choisi de te proposer un seul type de cire dans notre boutique : la cire de soya pure, sans additif.

Est-ce que c’est la cire parfaite? Probablement pas, mais on pense qu’il s’agit d’un EXCELLENT choix. On t’explique pourquoi.

Passons en revue les options :

  • La paraffine, c’est un dérivé du pétrole. On préfère l’éviter;
  • La cire d’abeille? C’est une matière précieuse fabriquée par nos chères amies les abeilles. On aime mieux la réserver pour la confection de produits qui nous feront réellement bénéficier de ses bienfaits (pour la peau, par exemple). Les chandelles n’en font pas partie;
  • La cire de carnauba vient des feuilles d’un palmier du nord-est du Brésil. En plus de ne pas être locale ben ben, sa production contribuerait à la déforestation en Amazonie. À éviter!;
  • La cire de candelilla, pour sa part, en plus de ne pas être locale, implique une méthode d’extraction à l’acide sulfurique… un procédé souvent dangereux pour les travailleurs mexicains aux conditions par ailleurs très discutables. C’est pour ça qu’on a arrêté de vendre ce produit sur notre boutique en ligne, après avoir été mises au courant de cette situation.

La cire de soya qu’on te propose provient de cultures de soya durables, sans OGM, aux États-Unis. Elle est 100 % sans additif. Chose difficile à trouver!

La nôtre contient de l’huile de soya hydrogénée, rien d’autre (le procédé d’hydrogénation, sans hexane, est obligatoire pour transformer l’huile de soya en cire).

En plus, notre cire est 100 % sécuritaire pour une utilisation cosmétique. Double YEAH!

Fabriquer des bougies les deux doigts dans le nez (ou presque)

Ingrédients/outils

  • Cire de soya en quantité suffisante. La cire de soya en flocons est volumineuse, mais très légère. Voici un petit truc pour calculer la quantité nécessaire, en fonction du volume de tes contenants. Pour connaître la quantité de cire nécessaire en grammes :

Volume du contenant (ml) x nombre de contenants x 0,77

= quantité de cire nécessaire (en grammes)

Tu ne le connais pas, le volume de ton contenant, parce que tu l’a trouvé dans une friperie? Rien de plus simple. Remplis ton contenant d’eau et reverse celle-ci dans une tasse à mesurer! Tadaa!

  • contenant(s) au choix (tasse vintage, boîte de conserve, pot Mason, etc.)
  • mèche en bois de la longueur appropriée* + socle en métal
  • recommandé : colle époxy OU Krazy Glue OU colle industrielle
  • facultatif : 5 à 10 % d’huiles essentielles à calculer sur ta quantité de cire en grammes. Donc, si tu as pesé 100 g de cire, tu auras besoin de 5 à 10 g d’huiles essentielles au total.
  • grande tasse en pyrex ou cul-de-poule en inox pour faire fondre la cire à chandelle
  • balance numérique
  • facultatif : thermomètre

*Comment choisir le bon format de mèche pour ton contenant?

On va choisir une grosseur de mèche en fonction du diamètre de notre contenant.

Format de la mèche de bois Diamètre du contenant
Petite (0,375 po ou 10 mm) 6-7 cm
Moyenne (0,5 po ou 13 mm) 7 à 9 cm (ex. : pot Mason à petite ouverture)
Grande (0,625 po ou 16 mm) 9 à 11 cm (ex. : pot Mason à large ouverture)

Photo: Jacinthe Morin

Fabrication

Si tu as envie de voir la fabrication de bougies en action, regarde Marie à l’oeuvre dans la vidéo ci-bas. Ça t’éclairera (uhuh) pas mal!

1. Pour être ultra sécuritaire, on te recommande de fixer la mèche au fond du contenant avec de la colle époxy ou industrielle. Certaines personnes vont simplement insérer la mèche quand la cire va commencer à durcir. Ça fonctionne super bien! Mais on préfère la fixer, simplement pour éviter les risques qu’elle glisse une fois la cire entièrement fondue. Une flamme en contact direct avec une paroi en verre, ça éclate…

2. Mesurer la quantité de cire nécessaire en fonction de ton ou tes contenants (voir formule en haut).

3. Faire fondre au bain-marie. Mélanger régulièrement pour que la température soit uniforme. On aime utiliser un chaudron d’eau avec une guenille au fond, sur laquelle on dépose une grosse tasse à mesurer en pyrex ou un cul-de-poule en inox contenant la cire.

4. Dès que la cire a complètement fondu, RETIRER IMMÉDIATEMENT le contenant du bain-marie. On ne veut pas surchauffer la cire.

5. Laisser tempérer un bon 20 à 30 minutes avant d’ajouter les huiles essentielles (entre 5 et 10 %).

Évidemment, la durée de refroidissement va varier en fonction de la quantité de cire. Plus il y en a, plus ce sera long. L’idée, c’est d’attendre que la cire refroidisse un peu, tout en restant liquide, ou atteigne 50 degrés Celsius environ. Pourquoi? Pour éviter de surchauffer les huiles essentielles. On ne prend habituellement même pas la température! Folles de même. Parce qu’on est un peu paresseuses et qu’on veut te montrer qu’on n’a pas à se casser le « bécik ». On attend que le contenant devienne tiède (on doit être en mesure de le toucher facilement), mais il est important d’ajouter les huiles essentielles avant que la cire commence à figer. Simple simple!

Photo: Jacinthe Morin

6. Bien mélanger avec une fourchette durant au moins une minute après avoir ajouté les huiles essentielles.

7. Continuer à laisser la température baisser dans le même contenant, en mélangeant régulièrement (on peut mélanger aux 10 minutes environ), jusqu’à ce que la cire commence à devenir un peu plus brouillée (mais encore liquide).

8. Dès que la cire commence à se brouiller (on voit des petits cristaux de cire qui commencent à figer), mélanger une dernière fois et couler dans le contenant qui contient la mèche fixée. Cette méthode toute simple, sans prise de température, fonctionne à tout coup. Elle est inspirée de la « Alex method », une méthode utilisée par certains fabricants de chandelles artisanales. MAIS! Dans le cas où tu voudrais t’assurer que la température de ta cire est idéale pour l’étape du coulage dans un contenant, sache que la température optimale à laquelle doit se trouver notre cire de soya pour cette étape est de 35 à 40 degrés Celsius.

9. Si, après avoir coulé la cire, la surface te semble un peu granuleuse, la chauffer à l’aide d’un briquet à BBQ. Une fois qu’elle se sera resolidifiée, elle sera toute lisse!

10. Même si l’envie d’allumer notre belle chandelle est très très forte, laisser un temps de repos de 24 heures minimum avant de l’utiliser, pour bien fixer les huiles essentielles.

11. Après ce temps d’attente interminable, couper la mèche de bois à environ 5 mm de la surface de la bougie. Tu peux utiliser les outils que tu as sous la main. Pas besoin d’un coupe-mèche fancy. Une paire de ciseaux, un coupe-ongles ou une pince de type coupe-câble font en masse la job!

Utilisation

Petits conseils pour entretenir la flamme (de ta bougie, uhuh).

Règle 1 : Toujours laisser brûler suffisamment longtemps, jusqu’à ce que le bain de cire atteigne les bords du contenant. Ça correspond environ à 1 heure par 2,5 cm de diamètre. Sinon, un tunnel de cire va se créer et ta chandelle va se creuser. Non seulement elle passera vraiment plus vite, mais il se peut que la flamme s’étouffe un moment donné. On veut pas ça.

Règle 2 : Toujours entretenir ta mèche après une p’tite séance. Comment? En laissant refroidir complètement la cire et en taillant la mèche à environ 5 mm de la surface. Notre méthode? On prend la chandelle refroidie, on la vire à l’envers (pour pas que les bouts de mèche brûlée se ramassent sur la cire), on pince la mèche de bois entre le pouce et l’index et on retire simplement ce qui nous reste entre les doigts. Voilà! Appelons ça la méthode « pince-mèche ». On vient d’inventer le nom.

Règle 3: Évidemment, on ne laisse jamais une bougie allumée sans surveillance, hein!

C’est tout!

Les huiles essentielles, les flashpoints… démystifions!

Mettre des huiles essentielles dans une chandelle maison? Oui, c’est possible, mais il faut demeurer conscient.e que ce sont des matières sensibles à la chaleur. Idéalement, on peut opter pour des huiles essentielles qui ont des points éclairs (ou flashpoints) plus élevés que le point de fusion de notre cire, question qu’elles résistent davantage à l’impact de la chaleur. Ceci étant dit, l’utilisation des huiles essentielles dans une bougie, c’est davantage pour l’odeur et le plaisir qu’elles nous procurent que pour les propriétés aromathérapeutiques. Si tu cherches à bénéficier des propriétés des huiles essentielles, on t’invite à te tourner plutôt vers la diffusion!

Qu’est-ce que le point éclair?

Le point éclair est la température la plus basse à laquelle le gaz combustible qui émane d’un liquide peut s’enflammer au contact d’une flamme nue ou d’une étincelle. En d’autres mots, il s’agit de l’indice de combustibilité d’un liquide au contact d’une source d’ignition.

Il ne faut pas le confondre avec le point d’allumage (température d’auto-ignition), qui représente la température la plus basse à laquelle une substance peut s’enflammer sans source externe d’ignition (flamme ou étincelle).

Plusieurs sites web suggèrent, lors de la fabrication, de ne pas ajouter d’huiles essentielles à une cire liquéfiée si la température de celle-ci est plus haute que le point éclair de l’huile essentielle, par peur que celle-ci ne s’autocombuste. On te rassure : les points d’allumage des huiles essentielles, lorsque répertoriés, sont très hauts. Aucune chance de les atteindre avec de la simple cire de soya fondue. Par exemple, le point éclair du bois de Hô est de 75 °C, et sa température d’auto-ignition est de 235 °C.

« Oui, mais quand on brûle la chandelle, il y a une flamme. Est-ce que les huiles essentielles dans la cire peuvent s’enflammer? »

Il faut garder en tête que le point éclair s’applique pour les huiles essentielles pures et non diluées. Dans une bougie, les huiles essentielles sont diluées et dispersées dans la cire. Cette donnée ne s’applique dont plus directement.

Évidemment, ne va jamais ajouter de l’huile essentielle directement dans la cire fondue pendant que ta bougie est allumée, mettons que tu trouverais que ta bougie ne sent pas assez…! Là ce serait un réel problème, puisque ce serait vraiment très concentré! Too bad, tu ajusteras ta recette à la prochaine fabrication. Ta chandelle actuelle reste telle quelle.

Photo: Jacinthe Morin

Notre avis et notre expérience? Il existe BEAUCOUP d’informations contradictoires sur le web concernant les fameux points éclair, et peu de références solides… Pour notre part, nous sommes d’avis qu’avec une concentration d’huiles essentielles de 5% à 10%, cela ne pose aucun danger. Nous avons fait de nombreux tests, nous avons utilisé une torche dirigée directement dans la cire fondue contenant des huiles essentielles (peu importe leur point éclair), et nous n’avons jamais eu de problème. C’est d’ailleurs aussi l’avis de Robert Tisserand, sommité dans le monde des huiles essentielles.

Il faut garder en tête que ça reste une CHANDELLE. C’est du feu. L’objet en soit pose un risque d’incendie, avec ou sans huiles essentielles. Mais ce n’est pas l’ajout d’une petite quantité d’huiles essentielles diluées qui va augmenter les risques.

Il existe une deuxième raison pour laquelle il est pertinent de s’intéresser au point éclair des huiles essentielles : la durabilité des odeurs.

Et en général, on peut s’entendre sur le fait qu’il vaut mieux ne pas dénaturer les molécules des huiles essentielles si on souhaite tirer profit de leur odeur et de leurs propriétés. C’est pour ça que dans notre méthode, on attend un petit moment avant d’ajouter les huiles essentielles, le temps que la température de la cire baisse un peu.

Dans le cas de notre cire, le point de fusion est de 51,67 °C (125 °F). La température de la cire fondue quand on utilise notre chandelle? Autour de 60 °C. On va donc favoriser des huiles essentielles avec un point éclair de plus de 60 °C, pour s’assurer de ne pas dénaturer les arômes de ces précieux ingrédients.

Ceci étant dit, on t’invite à faire tes propres tests! Certaines huiles essentielles vont avoir une odeur durable, malgré un point éclair sous cette température. Comme quoi ce n’est pas une science exacte!

RESTE QUE fabriquer des chandelles à la cire de soya, c’est assez sécuritaire, rappelons-le, parce que :

  • le point de fusion de notre cire est super bas;
  • les huiles essentielles sont ajoutées pendant le processus de fabrication à une cire fondue (AUCUNE flamme n’est impliquée durant cette étape);
  • comme les molécules des huiles essentielles sont liposolubles, elles se diluent uniformément dans la cire, ce qui veut dire que même lorsqu’on brûle une chandelle parfumée aux huiles essentielles, la flamme de la chandelle ne devrait pas entrer en contact avec l’huile essentielle pure.

Dans le doute, on choisit des huiles essentielles dont le point éclair est supérieur à 60 °C parce que 1) on veut éviter les possibilités de combustion et 2) on veut éviter de dénaturer les molécules de nos précieuses huiles essentielles.

Les huiles essentielles à favoriser

On t’a préparé une petite liste non exhaustive des huiles essentielles ayant des points éclair plus élevés et qu’on peut favoriser pour fabriquer nos propres chandelles maison.

« Est-ce que c’est grave si je prends une huile essentielle avec un point éclair plus bas? »

Non, ce n’est pas grave. Nous utilisons d’ailleurs des huiles essentielles qui sont hors de cette liste dans nos propres bougies, dont notre merveilleuse Bougie Hiver, et promis, elles sentent le ciel! Ce qui pourrait arriver, c’est que l’odeur soit parfois moins durable dans certains cas.

Voici donc quelques huiles essentielles ayant des points éclairs élevés :

Huiles essentielles Points éclair
Anis étoilé 90
Basilic exotique 75
Cannelle (feuille) 90
Sauge sclarée 75
Clou de girofle 93
Menthe des champs 87
Géranium rosat 64
Bois de Hô 75
Lavande vraie 71
Citronnelle de Ceylan 81
Palmarosa 93
Patchouli 116
Menthe poivrée 75
Petitgrain bigarade 75
Tea tree 60
Ylang-ylang 87

Tu as maintenant tout en main pour mettre de l’ambiance dans ton chez-toi, de la chaleur dans ton cœur, du hygge dans ta chambre, du lagom dans ta salle de bain, DE L’AMOUR DANS L’AIR.

Bon chandellage! (Ça aussi, on vient de l’inventer.)

chandelles
Photo : Jacinthe Morin

 

Dépannage

« La mèche de mes chandelles ne reste pas allumée ou la flamme est très petite. Pourquoi? »

Les mèches de bois sont un peu plus « capricieuses », mais dès qu’on apprend à les connaître et à bien les utiliser, on ne veut plus revenir en arrière, promis!

À peu près 80% du temps, c’est la taille de la mèche qui est le problème. Et ce n’est pas qu’elle est trop courte! Non, non!

C’est le contraire. Souvent c’est qu’elle est trop longue!

Eh oui! Parce que ce n’est pas le bois qui garde la mèche allumée…c’est grâce à la cire qui remonte! C’est ce qui fait carburer la flamme: si la mèche est trop longue, la cire va avoir plus de difficulté à remonter (par capillarité) jusqu’en haut. C’est donc super important de bien tailler la mèche avant la première utilisation (0,5 cm) mais aussi de l’entretenir entre les séances en retirant les parties carbonisées.

Deuxième chose : lors de la première séance (et toutes les autres aussi, mais encore plus la première), c’est super important de laisser brûler assez longtemps pour que la cire fondue se rende jusqu’au rebord. Si on ne fait pas ça, ça va créer un tunnel et une petite « dépression » près de la mèche. Ce n’est pas optimal pour la flamme à la longue, parce que le niveau d’oxygène ne sera pas optimal.

Ce dernier point implique donc aussi de sélectionner la bonne largeur de mèche pour le contenant. Une mèche trop mince dans un contenant large ne permettra pas de brûler la cire jusqu’au rebord durant une séance.

Il ne faut pas se décourager si ça ne fonctionne pas du premier coup ni au deuxième! Ça fait partie du plaisir de faire soi-même. La fabrication de chandelles c’est à la fois simple et complexe. Il y a plein de facteurs qui peuvent jouer sur l’efficacité de la mèche (le type de cire, le contenant, la largeur de mèche, l’alignement des astres haha).

« J’ai de la difficulté à allumer la mèche de bois. Que faire? »

Pour allumer ces belles mèches de bois crépitantes, l’idéal est d’utiliser un briquet à BBQ. C’est un peu plus long à allumer qu’une mèche en coton. Une petite allumette, ce n’est pas suffisant!

Bougie chasse-moustiques

Bougie chasse-moustiques

Fabriquer tes propres bougies chasse-moustiques, une bonne idée pour profiter de la belle saison, non?

Tu n’as jamais fait de bougies et tu aimerais voir ça en action? Regarde Marie à l’oeuvre dans la vidéo ci-dessous. Ça t’éclairera (uhuh) pas mal! Tu peux aussi consulter notre chronique sur le sujet.

  • Préparation 30 min
  • Conservation indéfinie
  • Rendement 4 bougies de 125 ml
Voir la recette